Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 13:07

... ce blog subit des périodes de plein et des périodes de creu. Un peu comme le cours de la chaussette à pois. Le pire, c'est que cet article ne va pas avoir un thème défini qui vous permettrait de vous y retrouver, de chercher un sens à "pourquoi revient-elle maintenant vers nous?". J'avais envie d'écrire, ça fait longtemps et maintenant que nous sommes le 15 Août et que je m'ennuie pour la première fois de l'année 2012, l'occasion fait le larron.

De même pour l'illustration de cet article. Vous allez avoir le droit en vrac aux dernières photos en date qui ont été prises avec le super appareil de Kmi la chenille, celles que je trouve jolies et celles qui me font marrer.

IMG_4263.JPG

Comme celle-ci, où je lis l'admiration fervente de Nath qui boit mes paroles après avoir fini de boire son kir (elle boit beaucoup je trouve). Guérande est une magnifique ville médiévale, où j'avais été étant petite et où je m'étais perdue au milieu du marché. Terrifiée à me pisser dessus, je me souviens uniquement avoir retrouvé mes parents et reçu un simple coup d'oeil indifférent "ah, tu étais partie?". A coup sûr, cette ville aura de l'importance dans ma vie puisque je l'ai élue comme LA ville où je me marierai - ou fêterai mes 50 ans de célibat, m'enfou, j'y fêterai quelque chose. J'ai déjà pris en photo mes amis devant le restaurant où nous trinquerons à grand coups de "ting" cristallins et d'éclaboussures deIMG_4282.JPG champagne la joie de nous retrouver tous une énième fois aux dépends de mon banquier. Peut-être que si je le convie j'aurais le droit d'être pardonnée. Peut-être pas.

Par ailleurs cette dernière semaine riche en expériences et en souvenirs me rend à moitié mélancolique, un peu comme quand on a trop pris de kir justement. La tête tourne, on a envie de tout rendre dans les toilettes mais quel gâchis ! Tant pis, j'ai craqué, je vous vomis ici des portraits de gens formidables et de lieux extraordinaires dont on ne peut qu'être content d'avoir profité quelques instants. Par exemple, les marais salants sont quelque chose de magnifique dont l'utilité industrielle salière n'est reléguée qu'au second plan lorsqu'on les traverse. C'est tellement beau qu'on a l'impression d'avoir conservé le métier de IMG_4509.JPGpaludier uniquement pour la satisfaction des yeux et des touristes. Il en va de même pour monmartre de nuit. Ou la côte de st marc sur mer.

Par ailleurs, ma lecture du moment me rend également tristement songeuse. Je lis "Un Jour" de David Nicholls, un roman qui me donne envie d'écrire. Les analogies réalisables avec ma propre vie le rendent d'autant plus important à mes yeux, et d'autant plus réussi. Mais à chaque fois qu'une telle pensée m'effleure à  la vue ou à la lecture d'une oeuvre, me revient une de ces phrases paternelles prononcées sans que leur portée ne puisse être mesurée à l'instant où les mots deviennent concrets. Il m'avait expliqué par A+B que le succès du Journal de Bridget Jones avait été porté par l'espoir qu'il donnait aux jeunes filles en fleur célibataires endurcies, mais que pour le reste de l'humanité c'était un navet. Cette reflexion hautement IMG_4354.JPGphilosophique m'a fait réaliser depuis lors que d'une, j'étais une jeune fille en fleur, de deux, n'existait pas d'oeuvre "réussie" puisque "Un jour" de David Nicholls a sans doute été un navet pour quelqu'un en ce bas monde. Et le PIRE dans cette situation, c'est que cette innocente phrase paternelle m'a fait douter même de l'intention des écrivains de tels romans. Les ont-ils écrit avec une recette à succès débusquée dans un cornet surprise rose de petite fille en fleur? N'étais-je pas prédestinée à tomber dans le panneau en ouvrant la première de couverture, voire même en l'achetant? Une telle manipulation me laisse pantoise de dégoût. Je préfère donc imaginer que l'auteur ne se doutait pas une seule seconde de l'écho qu'aurait son livre dans le coeur des jeunes filles en fleur, même si au fond de moi je connais déjà la réponse. Cela ne IMG_4555.JPGremettra pas en cause la lecture de la page 394 à laquelle je me suis arretée ce matin.

Bon changeons une dernière fois de sujet. Je n'ai plus l'eau courante depuis lundi. Au delà du fait que cela aie provoqué l'hilarité la plus totale de ma mère au téléphone hier soir, allongée telle que je l'imaginais dans le lit conjugual aux côtés de mon père sans doute lui même mort de rire, cet inconvénient devient aujourd'hui un PROBLEME. Nous sommes le 15 Août, hier débordée que j'étais par mes consultations de femmes enceintes éplorées sur leur constipation ou leur diarrhée, donnant lieu à des recherches chronophages des effets du smecta sur le CRAT, je n'ai résolument pas eu le temps d'appeler les opérateurs de l'eau pour ouvrir un contrat. Car oui. J'ai oublié d'ouvrir un contrat pour l'eau. Un petit agent malin est donc venu logiquement me couper l'eau. Nous sommes le 15 Août, le problème ne sera donc pas résolu aujourd'hui non plus.

Ce PROBLEME donne donc lieu à une expérience tout à fait intéressante sur comment survivre dans un appartement sans eau. Il faut à tout prix acheter un pack d'eau, déjà. Pour le reste:

- cesser de faire la vaisselle. Ca, ça va.

- ne cuisiner que des choses qui ne gâchent pas d'eau (exit les pâtes)

- ne plus aller aux toilettes car plus de chasse d'eau. I.e. : se constiper. En revenir à préparer l'ordonnance de suppositoires d'eductyl.

- apprendre à raisonner intelligement : ne pas se dire "ah oui je ne dois plus faire pipi dans mes toilettes puisque je n'ai plus de chasse d'eau. Tant pis je ferai pipi sous la douche. Ah j'ai plus de douche. Merde."

- emmener discrètement ses affaires de toilette à l'hopital pour y prendre sa douche et s'y laver les dents sans avoir l'air d'une sdf. Les jours de repos : aller à la piscine.

- enfin : appeler les opérateurs de l'eau demain première heure. Et tant pis pour la constipation de ces dames. Elles comprendront bien si je leur explique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Ellis Lynen - dans Ma patate
commenter cet article

commentaires

Melmelboo 20/08/2012 12:26

Merci ! Tu m'avais manqué :)

Présentation

  • : Patate y Patata
  • Patate y Patata
  • : Encore un blog sans grande prétention dont la principale inspiration est... ma vie ! Bonne lecture
  • Contact

Catégories